Les SADC du Bas-Saint-Laurent, piliers pour l’économie régionale : une étude révèle des retombées de 78 M$ et le support de 864 emplois

Rimouski, le 21 février 2024 – Dans la nouvelle étude économique réalisée par Aviseo pour le Réseau des SADC et CAE, les huit Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) du Bas-Saint-Laurent ont été sélectionnées pour évaluer les retombées économiques régionales de leurs activités. Entre 2019 et 2023, les investissements des SADC du Bas-Saint-Laurent ont engendré 78 M$ en retombées économiques et la création ou le soutien de 864 emplois à travers le territoire bas-laurentien.

Les SADC du Bas-Saint-Laurent se réjouissent de ces résultats qui démontrent l’impact concret et direct du travail des conseillers et conseillères auprès des organisations du territoire. Ces retombées bénéficient autant à la population, qu’aux entreprises ou aux gouvernements.

Le Bas-Saint-Laurent a été spécifiquement choisi comme région témoin de l’étude puisque 18 % des prêts octroyés aux entreprises par les SADC et CAE du Québec, entre 2019 et 2023, ont été effectués dans la région. Notons aussi que le Bas-Saint-Laurent est la région comptant le plus de SADC au Québec, soit une SADC par MRC.

FAITS SAILLANTS DE L’ÉTUDE CONCERNANT LE BAS-SAINT-LAURENT

En étudiant l’impact des investissements et de la survie accrue des entreprises accompagnées par une SADC, la firme Aviseo a été en mesure d’évaluer pour la région les retombées économiques sur le PIB et les emplois.

Un impact sur l’augmentation du PIB

Les investissements des huit SADC du Bas-Saint-Laurent ont permis une augmentation du PIB réel de la région de 78 M$, soit :

  • 59 M$ découlant des entreprises aidées par les SADC;
  • 19 M$ générés par les fournisseurs de biens et services des entreprises aidées par les SADC.

Un impact sur les emplois

Grâce aux interventions des huit SADC du Bas-Saint-Laurent, ce sont 864 emplois qui ont été créés ou soutenus au Bas-Saint-Laurent.

UNE APPROCHE DE PROXIMITÉ, GLOBALE ET SUR MESURE APPRÉCIÉE DE LA CLIENTÈLE ET DES PARTENAIRES

Située à Saint-Narcisse-de-Rimouski, Utopie MFG se spécialise dans la fabrication de skis et de planches à neige. Ce sont environ 15 000 paires de ski et planches à neige qui sont fabriquées chaque année par l’entreprise qui est la plus grande usine de skis alpins en Amérique du Nord et qui compte plus de 35 employés dans ses effectifs.

Depuis la fondation d’Utopie MFG en 2003, Jean-François Bouchard, président-fondateur, est accompagné par Luc Bérubé, conseiller aux entreprises, à la SADC de la Neigette. « Quand on a ficelé notre projet de financement avec les partenaires régionaux, on a insisté pour que la SADC reste toujours dans le portrait, juste parce que c’est une histoire de cœur. », mentionne Jean-François dans un article paru dans La Presse le 12 février 2024.

Au fil des années, la relation entre Utopie MFG et la SADC s’est solidifiée davantage notamment grâce à un partage des mêmes valeurs et une confiance mutuelle qui s’est rapidement installée entre les deux parties. Luc Bérubé témoigne : « Jean-François est un entrepreneur que j’ai aimé accompagner. Dès nos premières rencontres, j’ai perçu son fort caractère entrepreneurial dans sa volonté de faire croître son entreprise. C’est une personne avec beaucoup de leadership qui a démontré rapidement une volonté de s’associer avec différents partenaires pour l’aider à atteindre ses objectifs et, par le fait même, sa réussite. »

Au démarrage, de l’aide technique a été apportée pour le montage financier de l’entreprise et pour l’interprétation des résultats financiers et des bilans. Avec le temps, la SADC de la Neigette est restée un partenaire de choix pour Jean-François, qui y a trouvé une alliée plus patiente, conciliante et flexible que d’autres prêteurs institutionnels. « Pour une organisation comme la SADC, ce modèle d’entrepreneuriat est l’exemple type de notre mission de développement économique local, soit d’accompagner l’entrepreneur sur plusieurs années à travers les différentes étapes d’évolution de son entreprise par l’entremise de moyens techniques et financiers dans l’optique d’améliorer sa pérennité. », ajoute Yvan Collin, directeur général de la SADC de la Neigette.

DES RETOMBÉES IMPORTANTES DANS TOUT LE QUÉBEC

L’analyse des retombées économiques régionales des SADC du Bas-Saint-Laurent s’inscrit dans l’étude menée à la grandeur du Québec par le Réseau des SADC et CAE.

Depuis 2019, les SADC et CAE ont permis une augmentation du PIB réel du Québec de 458 M$, soit 185 M$ découlant des investissements en prêts et 273 M$ générés par l’augmentation du taux de survie des entreprises. Ces retombées se traduisent par des revenus de 212 M$ dans le portefeuille du gouvernement.

Grâce aux programmes de financement spécialisés et aux champs d’expertise développés par chaque SADC, les effets sont très structurants, notamment en ce qui a trait à la transition écologique, la relève entrepreneuriale et l’entrepreneuriat au féminin.

À PROPOS DE L’ÉTUDE

La firme Aviseo a été mandatée par le Réseau des SADC et CAE afin d’analyser des données qui proviennent d’agences statistiques reconnues, du transfert d’informations détenues par le Réseau sur ses activités, de publications révisées par les pairs ainsi que de documents publics. Le modèle d’équilibre général calculable (EGC) a été utilisée dans le cadre de cette étude.  

Principalement, l’étude analyse les impacts reliés aux prêts des SADC et CAE ainsi qu’à l’augmentation de la productivité des entreprises et à l’augmentation de leur taux de survie généré par leur accompagnement. Les données ne prennent pas en considération divers programmes livrées par les SADC et CAE comme le Fonds d’aide et de relance régional, le Programme d’aide aux petites entreprises touristiques, le Programme Canadien d’adoption du numérique et la mesure d’intervention locale. 

Le rapport complet est disponible sur le site web du Réseau des SADC et CAE. 

À PROPOS DES SADC DU BAS-SAINT-LAURENT

Les huit SADC du Bas-Saint-Laurent font partie du Réseau des SADC et CAE qui englobe 67 SADC et CAE (Centre d’aide aux entreprises) réparties à travers l’ensemble du Québec. Depuis 40 ans, les SADC du Bas-Saint-Laurent livrent une offre de service complète, soit le développement économique local, l’accompagnement et le financement aux entreprises. Les SADC du Bas-Saint-Laurent comptent plus de 110 professionnels et bénévoles qui contribuent à la stabilité et la compétitivité des entreprises, favorisent la création d’emplois et soutiennent la rétention des populations au sein de leur territoire. Développement économique Canada pour les régions du Québec appuie financièrement les SADC du Bas-Saint-Laurent.

– 30 –

RENSEIGNEMENTS

Isabelle Chouinard
Conseillère en développement économique
SADC du Kamouraska
Téléphone : 581 337-0860 | 418 856-3482 poste 102
Courriel : ichouinard@sadckamouraska.com

DISPONIBLE POUR ENTREVUE CONCERNANT L’ACCOMPAGNEMENT D’UTOPIE MFG

Luc Bérubé
Conseiller aux entreprises
SADC de la Neigette
Téléphone : 418 723-2514 poste 224
Courriel : lberube@sadcneigette.ca